SEANCE DE FORMATION SUR LA FABRICATION DU BOKASHI AUX PRODUCTEURS DE KODENI

Posted on May 27, 2022

Dans le cadre du volet renforcement des capacités des produteurs Guillaume anime une formation sur la fabrication du Bokashi en collaboration avec monsieur SANOU Gaoussou, un homme expérimenté en la matière.

En effet le Bokashi est une autre forme d'engrais biologique à maturation précoce. Pour la fabrication du bokashi nous avons utilisés les matières premières suivantes: 

*le fumier de mouton

*la bouse de vache

*les coques de riz

*le semoule de riz (ou son de riz)

*le charbon

*la fiente de volaille

*l'argile rouge des termitières

*5 kg de levure

*2 paquets de sucre

*la cendre

*l'herbe sèche qui a servi de couverture du tas à la fin. 

Le sucre et la levure ont été dissouts dans environ une barrique et demi d'eau. C'est cette eau qui a sera utilisée pour arroser les différentes couches du Bokashi jusqu'à la fin.

l'herbe sèche qui a servi de couverture du tas à la fin

Le Bokashi se fait à même le sol.

Le tas a été constitué par différentes couches : 

Une première couche constituée du fumier de mouton et de la bouse de vache;

Une deuxième couche constitué d'argile rouge de la termitière;

une troixième couche formée de son de riz sur la quelle la fine couche de poudre de charbon constituant la quatrième couche a été constituée;

La cinquième couche la fiente de volaille et après les coques de riz et la cendre;

Ensuite le processus reprend en suivant toujour le même ordre jusqu' a obtenir la taille du tas qu'on souhaite. Il faut noter que chaque couche est finement arroser avec la solution de levure et de sucre dissouts. 

Le Bokashi ne se couvre pas avec une bâche mais avec de l'herbe sèche. La raison pour laquelle il faut éviter de recouvrir le tas avec une bâche est que le Bokashi dégage beaucoup de chaleur. La bâche occasionnerait un excès de chaleur qui ne sera pas favorable au bon déroulement du processus de décomposition. Cependant, la bâche est utilisée en cas de pluie pour éviter que le tas soit trop humidifié.

Notons que l'une des principales difficultés dans la fabrication du Bokashi est le retournement. Il faut deux (2) retournements par jour (matin et soir) durant les trois (3) premiers jours. Et à partir du quatrième jour jusqu'au quinzième jour, il est recommandé un seul retournement par jour.

Après chaque retournement il faut recouvrir le tas avec l'herbe sèche.

Au bout de deux semaine le bokashi est prêt à être utilisé. 

PlantVillage PlantVillage logo